Une séance à la communauté urbaine de Marseille

Jeudi 19 février 2009

Il ne fallait pas la rater cette séance de la communauté urbaine de Marseille (MPM). Ce jeudi 19 février 2009, avec le vote par les élus communautaires, de la mise en service en 2010 de la partie incinération de l’usine de traitement des déchets actuellement en cours de construction à Fos-sur-Mer, la délibération pour la piétonnisation du Vieux Port de Marseille ou encore, les orientations budgétaires… beaucoup de monde se pressaient dans l’hémicycle du Palais du Pharo.
Il fallait se lever tôt pour arriver à l’heure, pour cause de manifestants anti-incinérateur et du dispositif de CRS mobilisés pour l’occasion.

Sur le fond, la presse vous décrira mieux que moi les décisions, orientations et débats du jour. Ce que l’on peut néanmoins dire, c’est que contrairement à son habitude, le Maire de Marseille Jean-Claude Gaudin est resté jusqu’à la fin de la séance vers 14h30. Ce dernier peut être pour attiser encore un peu plus les rumeurs d’un 4ème mandat à la Mairie de Marseille, a paru particulièrement concentré sur les débats. Le premier magistrat de Marseille s’est adressé aux élus de la majorité communautaire et à son président Eugène Caselli, debout et sans micro et muni d’un discours (dont il n’a lu qu’une partie préférant « improviser » comme à son habitude). Il a rappelé que si l’audit financier avait révélé un montant de 1,2 millions d’euros de déficit, il fallait rappeler les 800 millions d’investissements (métro et autres projets structurants).

La phrase du jour revient aussi à Jean-Claude Gaudin.
Apostrophé par un conseiller communautaire écologiste qui lui demandait pourquoi il n’avait pas fait construire un incinérateur dans chaque arrondissement de la cité phocéenne, la réponse du Maire UMP de Marseille a fusé… « Parce que je voulais rester maire !« . Rires dans l’hémicycle. Les anti-incinérateur et les habitants de l’Etang de Berre seront heureux de le savoir.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire