Gaudin (UMP) aime Marseille, et alors ? Moi j’aime Marseille et je vote Guérini.

Tuesday 4 March 2008

J’aime Marseille, je vote Jean-Claude Gaudin” tel est le dernier slogan trouvé par Gaudin et son premier adjoint sortant. Après la publication des derniers sondages favorables à Jean-Noël Guérini, il a fallu prendre, pour l’équipe UMP, de nouvelles orientations sous la houlette notamment de Jean-Claude Gondard (le fidèle directeur général des services) qui a repris la main sur le dircab de JCG, Claude Bertrand et sur Maurice Battin (chef de cab et l’homme des analyses chiffrées). A une semaine du premier tour, la droite marseillaises abat ses dernières cartes et tire ses dernières cartouches (en plâtre).

Revenons donc au sujet de ce billet. Lundi soir, six jours avant le premier tour des élections municipales à Marseille, l’UMP a organisé un grand meeting de fin de campagne au Dome (salle de spectacles type Zénith). Voici quelques commentaires sur cette soirée, puisque je m’y suis rendu. Et oui !! Après une rapide présentation des têtes de listes, nous avons eu droit à 4 interventions : Valérie Boyer, incontestablement la chouchou du public, nous a parlé sur un ton monocorde du “projet humaniste” de l’équipe Gaudin sur le logement. Projet peu être humaniste, mais qui ne répond pas vraiment aux besoins des 30.000 personnes qui attendent un logement social à Marseille. Puis c’est Philippe Sanmarco qui devait parlé du projet culture… Ce fût un formidable discours philosophique, historique et sociologique sur la culture. Point de programme ou de projet du côté de l’équipe UMP. Il a simplement dit que Marseille capitale de la culture en 2013 était une chance ; on le savait déjà et JN Guérini n’a jamais dit le contraire.
Sabine Bernasconi a tenté de parler d’emploi et d’économie. Rien à retenir de son intervention, j’en suis désolé pour mes nombreux et attentifs lecteurs que vous êtes. Quant à la conclusion de cette première partie du meeting, c’est Guy Teissier, l’homme qui monte dans la droite marseillaise, qui a abordé le sujet des transports. Particulièrement bien documenté, précis et pédagogique, il a décrit le projet transport de l’équipe sortante de façon brillante, sans préciser la façon de le financer (1millions d’euro tout de même !). Quant au porte-parole Yves Moraine, il a traité Patrick Mennucci de roi de l’esbrouffe…

Une salle à moitié pleine et un public en demi teinte. Arrivé vers 19h40, je pensais trouver la salle du Dome comble et surchauffée. La dépêche de la très sérieuse agence AFP évoque en fin de meeting, la présence de 5000 personnes “selon les organisateurs” ajoute t-elle malicieusement. Pour ma part, j’ai eu le temps de compter et recompter les rangs. Pas plus de 3000 personnes dans le Dome hier soir; avec des rideaux tirées pour couper le fond de la salle et réduire l’espace, des sièges vides et largement clairsemés, la ferveur des grands événements n’était pas au rendez-vous. Sur le haut des gradins, les personnes présentes semblaient dubitatives.

Ah voilà, c’est au tour du premier adjoint sortant Renaud Muselier de prendre la parole. Il nous livre la pensée du soir : j’aime Marseille, je vote Gaudin. Mais encore ? Il en profite pour faire pour faire un procès d’intention aux 302 colistiers de JNG “les candidats sont tous des salariés du Conseil Général”… Qui peut croire ce genre de conneries ? Aujourd’hui, les électeurs veulent autre chose que ce genre d’affirmation sans fondement, non ? Qui peut croire que le sociologue Jean Viard, l’astrophysicien Jacques Boulesteix ou l’ophtalmologiste François Franceschi travaillent au Conseil Général. Soyons sérieux.

L’intervention de Renaud Muselier a précédé celle du Maire sortant UMP. Ce dernier a débuté son discours rappelant que depuis 13 ans, il incarnait le changement de Marseille. Il y a 13 ans, peut être mais aujourd’hui, certainement pas.

Gaudin aime Marseille. Serait-il le seul à aimer cette ville. Serait-il le seul à pouvoir présider aux destinées de Marseille ? Par opposition, Jean-Noël Guérini n’aimerait-il pas Marseille ? Que diable veut-il nous dire par cette expression? Encore une fois, soyons sérieux. Ce slogan n’ira pas loin car Gaudin est usé par le pouvoir.
Aimer Marseille, c’est choisir une équipe nouvelle, une équipe qui défend un projet pour porter Marseille vers le haut, c’est choisir le changement, c’est choisir les listes conduites par Jean-Noël Guérini, j’en suis persuadé.

Fin du meeting. Sur un morceau de house à la mode, le Maire sortant entouré de ses têtes de listes fait “coucou” au public massé dans la fosse du Dome. Lors de la réunion publique organisée le 6 février dernier par les listes Faire gagner Marseille, l’ensemble des colistiers s’étaient retrouvés en communion autour de JNG donnant ainsi l’image d’une grande équipe prête ensemble à relever des défis. Hier soir, Gaudin n’a pas montré la même image… C’était tout le contraire.

A la sortie du meeting, les futurs électeurs se sont pressés pour rentrer chez eux. Moi aussi ; mais pas convaincu du tout par la prestation des concurrents de Jean-Noël Guérini, bien au contraire.

J’aime Marseille, je vote JN Guérini et je fais gagner Marseille.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

8 commentaires sur “Gaudin (UMP) aime Marseille, et alors ? Moi j’aime Marseille et je vote Guérini.”

  1. Bicou

    J’ai été effaré d’apprendre que Guérini promet d’annuler le projet des Terrasses du Port.

    Car ce projet ne dépend pas de la Ville, mais du Port Autonome.

    Et surtout…..Guérini a voté pour ce projet lors du conseil d’administration du Port de Marseille (où il siège) ainsi que de lors d’une assemblée du Conseil Général ! Incroyable non….

    Le candidat Guérini dit “non” à un projet où le président Guérini a dit “oui”….

    Les mensonges de Guérini commencent à faire surface !

    #206
  2. Pierick

    Quel mensonge et quel tissu de connerie lorsque je lis pour la première fois votre blog. On ne dois pas avoir la même règle arithmétique pour compter, car moi aussi j’ai assisté à cette réunion publique, et bien que la configuration de la salle soit réduite, on en conviendra, j’ai en ce qui me concerne compter (et recompter car vous n’êtes pas le seul) deux bon milliers de personnes en plus de vous… mais bon, l’arme de votre candidat semble être le mensonge, et vous, monsieur, vous le pratiquez à merveille, à l’image de votre poulain… Les discours ont été, certe, de qualité inégale car il y en a peu qui ont la verve oratoire de Jean Claude Gaudin… mais le fond reste le même… le Conseil Général et son Président aiment sans doute le pouvoir mais il ne me fera pas croire qu’il aime Marseille. Lisez donc les PV du Conseil Municipal pour compter le nombre de fois ou M. Guérini a été présent ?… Assistez vous au Conseil de Communauté MPM ou l’on voit M. Menucci arriver à 10h pour sortir ses tirades pathétiques entre deux articles du journal qu’il parcoure et repartir à 11h ?… Est cela prétendre vouloir être Maire à plein temps ?… quelque soit le discours, la réalité reste la même : avec Guérini, c’est la vieille cohorte du clientélisme marseillais qui revient en force… quelle honte !…

    #208
  3. ACHILLE.R

    Moi j’aime Marseille et je vote Guérini !!
    Je souris de voir sur ce blog les commentaires de soutiens à Gaudin, c’est la preuve qu’à quelques jours du scrutin, son équipe s’active dans tous les sens pour tenter de gagner des voix !
    Cet activisme dans l’urgence se voit partout à Marseille, de la rue (tractages et boitages multipliés, colleurs d’affiches en continu…) jusqu’aux blogs ! On pourra dire que dans la vie quotidienne des marseillais (ceux de la rue, pardonnez-moi mais j’en fait partie), Gaudin est réllement entré en campagne depuis une semaine, contrairement à Guérini qui a rencontré les marseillais dès le 8 septembre sur le terrain et lors des débats participatifs. L’information et la mobilisation sur la campagne municipale a été faite par les équipes de Guerini au contact des marseillais depuis de longs mois !
    Gaudin se contente de véhiculer un bilan gonflé en chiffres et des attaques en réaction aux propositions de l’équipe Guérini.
    Ces attaques sont toujours les mêmes : “Guérini c’est le CG, le CG ne finance pas Marseille, Guérini assiste en dilettante aux conseils municipaux etc…” les sempiternels reproches de la droite gouvernante à JN Guerini et à Patrick Mennucci.
    Mais avez-vous déjà assisté à un Conseil Municipal à Marseille ? Lisez ou voyez les comptes-rendus. Regardez et vous verrez, vous pourrez ainsi juger de vous même… quel est le temps de parole réservé à chacun, quel est l’ordre et la priorité donnés aux dossiers et surtout, quels sont les montages financiers des grandes opérations publiques, c’est là que se situe une grande partie du débat.
    Oui Guérini a voté non à certains projets en tant que Président du CG et il proposera l’inverse en tant que maire de Marseille : ceci me paraît tout à fait normal car ce sont 2 fonctions différentes et le financement des opérations sera différent selon le maire de Marseille. Il va de soi que Guérini-maire sera soutenu par la majorité départementale et par la Région, et que la concertation et la mutualisation des moyens favoriseront grandement Marseille et les Marseillais.

    Quant au nombre de spectateurs du meeting Gaudin de lundi 3 : Mardi 4 matin France Inter annonçait 5 000 personnes, La Provence 4 000, La Marseillaise autour de 2 500. Ceci permet de se faire une opinion de nos médias… Ce qui est sûr, c’est que la salle n’était pas pleine, différentes personnes me l’ont confirmé, dont des personnes soutenant Jean-Claude Gaudin.

    à dimanche soir !
    Votez bien !
    Votez Guérini !

    #212
  4. david

    Guérini raconte beaucoup n’importe quoi. Il n’arrête pas de parler de la dette, d’une ville mal gérée, d’une situation qui se serait aggravée.

    Or, dans les soutiens de Gaudin, figure Serge Gambini, ancien Adjoint aux finances de Vigouroux, dernier maire société civile (exclu du PS d’ailleurs, pour s’être opposé à Pezet……) !

    #213
  5. Pierick

    Parle pour toi Achille !!!… J’ai assisté ou lu les PV du Conseils Municipaux et du Conseil de Communauté et encore une fois, je vois que l’ignorance et la calomnie prennent le dessus, puisque dans le PV, qui sont scrupuleusement remplis et mis à la disposition du public, il est bien noté que M. Guérini n’assiste que rarement au Conseil Municipal… il en est de même pour M. Mennucci qui se paie le luxe de donner une visite rapide pour lire le journal, sortir sa tirade pagnolesque… et repartir ensuite ! …
    Je tiens quand même à vous rappeler que ces messieurs ont un traitement pendant la durée de leur mandat !… et que si un salarié payé au SMIC, se payait le luxe de venir de 10h à 11h pour lire le journal, de ne pas assister aux commissions de travail et de sortir deux tirades de comptoir, il serait remercié ilico presto par son employeur !… Or à ce jour, autant Messieurs Mennucci et Guérini ont été payé pour leurs mandats respectifs de Conseillers Municipaux, et conseillers communautaire (uniquement pour Menucci)…
    Si pour ces messieurs 1000 euros ce n’est rien, qu’ils sachent que c’est à peu de chose près mon salaire mensuel !… et que je ne me paie pas le luxe de manquer car mon employeur ne le verrais pas du bon oeil…
    Alors arrêtez les tirades sur le bilan de Gaudin… car lui au moins il a travaillé, et il l’a fait jusqu’au bout pour ensuite entrer en campagne… Quelle gloire pour les barons socialistes que d’être entrer en campagne depuis le mois de septembre… Mais heureusement qu’ils l’ont fait car sans cela on se serait demandé ou sont passé leurs traitements accumulés depuis 2001 !

    #214
  6. ACHILLE.R

    Gaudin est à Marseille en moyenne 2 jours sur 7, il est en permanence à Paris. Avec ses fonctions à l’UMP et au Sénat, il est loin d’être maire “à plein temps”. Quelle aide de Paris rapporte-t-il à Marseille pour les chantiers comme le MUCEM ou la L2 ?
    Les élus socialistes, dont Patrick Mennucci est porte-parole au Conseil Municipal, font leur travail de terrain à Marseille. Guérini, lui, s’est largement exprimé sur son absence aux Conseils Municipaux car c’est un reproche récurrent du camp Gaudin.
    Quant à la “valeur travail” que vous défendez, revoyez le documentaire de M6 sur les éboueurs marseillais qui sont salariés de la Ville et de la Communauté Urbaine… c’est sans appel !
    et sans commentaire de ma part…

    #216
  7. Pierick

    Achille !… avez vous déjà assisté au moins à un Conseil de Communauté ou à un Conseil Municipal ??… à voir vos remarques, je ne pense pas. Donc, on pardonnera vos remarques déplacées qui ne sont que le fruit de votre ignorance… Patrick Menucci vient en moyenne 1h à 1h30 maximum par Conseil de Communauté… et il n’assiste pas aux Commissions de travail et d’étude. Il perçoit toutefois 1000 euros par mois d’indemnité de la part de cette institution soit 72 000 euros pour la totalité de la mandature. Autant vous auriez cité d’autres élus de gauche plus assidus je ne pourrais qu’acquiescer, mais là, vous citez les 2 plus mauvais élèves de la classe !… pire encore, ce sont ces deux mêmes qui prétendent à des postes à responsabilités !… car Jean Noël Guerini est lui aussi absent du Conseil Municipal et n’a pas fait pour autant de terrain durant les 6 dernières années… Pensez vous qu’ils pourront nous faire croire qu’ils ont été touchés par la grâce durant cette campagne pour devenir de vrais responsables à plein temps ????… en ce qui me concerne, je suis très cartésien et je ne croit que ce que je vois !… et dans leur cas, je ne vois rien !

    Jean Claude GAUDIN comme tous les parlementaires est en moyenne à Paris 2 jours par semaine… et non pas l’inverse comme vous le prétendez !… l’activité parlementaire du Sénat et de l’assemblée Nationale est concentrée sur les journées de Mardi et de Mercredi… et retransmissent sur LCM (auparavant sur France3)… encore une fois, il est facile de pardonner votre ignorance, mais n’en profitez pas, sous le sceau de cette excuse, pour raconte n’importe quoi !… ça devient de la malhonnêteté, car quand on ne sait pas, il est préférable de se taire.

    Enfin concernant les éboueurs de Marseille… ils sont effectivement de la compétence de MPM dans les 18 communes de son territoire… Il y a effectivement des brebis galeuses mais il ne faut pas non plus jeter le bébé avec l’eau du bain. Beaucoup d’entre eux s’appliquent dans leur travail et essaient de lutter au quotidien contre l’incivisme d’une partie des Marseillais.

    Cette frange de la population qui malgré un ramassage gratuit des encombrants continue de laisser traîner dans les rues leur frigos, cuisinière, matelas etc. Sans parler des déjections canines qui ne font que rabaisser leur propriétaire au rang de leur animal de compagnie…

    Je pense que la campagne de Jean Claude GAUDIN est claire : Moins Salir et mieux nettoyer… car tout ne relève pas de l’unique et hypothétique fainéantise de tous les cantonniers de Marseille dont vous semblez faire une cheval de bataille.

    #220
  8. lilou

    bonjour ,

    je suis tout à fais d’accord avec Pierick !
    j’aimerais bien que cette judicieuse analyse de la situation puisse etre sur le site de Mr Guerini ! si bien sur les admnistateurs arréteraient la censure ! car oui je le dis haut et fort lorsque vous voulez émettre un avis différent parfois sur certains sujet et bien l’on vous censure c’est drole !!!! lol

    enfin que dire à part Marseillaises et Marseillais réveillez vous ne laissez pas les socialistes au pouvoir pitié !! pas de menteur , de tricheurs , de manipulateurs !!

    votez Gaudin !!!!

    #235

Laisser un commentaire