2006 sera flamboyant !

Monday 2 January 2006

Sans aucun doute, 2006 sera flamboyant. C’est bien comme cela que j’ai qualifié le passage en 2006, dès les premières minutes de cette nouvelle année. D’ailleurs, parlons un peu des dernières heures de 2005 et des premières heures de 2006…

Tout a commencé le samedi midi lors du rendez-vous qui était fixé au Carrefour dit ‘le Merlan’ aux principaux responsables des dernières heures de 2005 et des premières de 2006, j’ai nommé : MAT, CYB, CARJO, APA et votre serviteur…

Cinq caddies pleins, une facture à faire pâlir le trésorier de la Mairie de Paris (les fameux frais de bouches de J Chirac), près de 180 minutes au milieu d’une meute de cartes bancaires, voilà comment ce samedi a débuté. Heureusement, un peu de foie gras, un bon poulet fermier et une Kro sont venus calmer les ardeurs de nos estomacs à notre arrivée sur les lieux du crime.

Lieux du crime, pourquoi me direz-vous ? Uniquement en relation avec les propos que j’avais tenu la veille à la maitresse de maison que j’avais averti : ”tu sais, nous serons plus de 60 et tu n’as surement pas l’habitude de recevoir les amis/es de MAT, CYB, CARJO et VA… tu devrais te méfier, tu pourrais avoir peur !”. Sympathique mise en garde puisque les sauvages n’étaient pas au rendez-vous et que tout au plus, on peut regretter quelques carreaux 1931 décollés, une poignée altérée et un plat de cuisine 1948 cassé (faute à la maîtresse de maison en plus). A noter quand même, l’aspect “post hiroshima” suivant les termes de MAT et 12 sacs poubelles de 130L.

Un commentaire sur “2006 sera flamboyant !”

  1. La maîtresse de maison...

    Mais euh !
    C’est vrai que ce samedi 31 décembre fut mémorable, et ce Réveillon très réussi. Mais je ne te permet pas de critiquer ma vaisselle 1948…, d’ailleurs le plat est toujours en morceaux dans un sac… Cyril devait pas le recoller? ;o)

    #5